Bienvenue sur le site Internet de l'Association nationale des jeunes entrepreneurs
Qui sommes-nous | Présentation de l'Association ANJE | Contactez-nous


ANJE - Association Nationale des Jeunes Entrepreneurs

Présentation de l’ANJE

A.1 - Les actions de l’ANJE
Pour faire en sorte que la création d’entreprise soit une expérience positive et constructive, ANJE a identifié 3 champs d’actions principaux que nous allons maintenant découvrir :
- la sensibilisation des jeunes collégiens et lycéens,
- l’accompagnement à la création d’entreprise,
- l’aide à la pérennisation et au développement.

A.1.1 - Sensibiliser les jeunes

ANJE élargie le champ de vision économique des jeunes en faisant de la création d’entreprise une possibilité réaliste. Des jeunes entrepreneurs issus des quartiers populaires témoignent de leur parcours de création devant des collégiens et lycéens de ces mêmes quartiers.

Par ailleurs, ANJE va à la rencontre des détenus étudiants en BTS "Gestion d’Entreprise" au centre de détention "Les Vignettes" au Val de Reuil dans l’Eure(27). ANJE leur apporte des éléments d’information sur la création d’une entreprise et sa gestion. Cette initiative locale est amenée à se répéter dans les nouveaux territoires où s’installera l’association.

A.1.2 - Accompagner les porteurs de projet

ANJE apporte une aide humaine et technique aux porteurs de projet et aux entrepreneurs de moins de 40 ans. Elle les accompagne de l’idée à la concrétisation. Elle est soutenue dans sa démarche par un réseau de parrains (jeunes chefs d’entreprise, experts-comptables, avocats, cadres à la retraite…). Un conseiller en création, salarié de l’association, coordonne les relations entre les personnes accompagnées et les bénévoles. Il accompagne en moyenne 50 porteurs de projets et entrepreneurs par an.

A.1.3 - Soutenir leur développement
On sait que les entrepreneurs souffrent souvent de leur isolement. Ils se sentent seuls face aux choix opérationnels et stratégiques qu’ils doivent prendre, face au stress lié aux risques de l’entrepreneuriat. Cet isolement est d’autant plus grand que leurs expériences et leurs réseaux sont minces. Ils se retrouvent régulièrement face à des situations nouvelles qui demandent des solutions nouvelles. Les possibilités de solutions sont également liées à la connaissance de personnes en mesure de partager leurs expériences, leurs connaissances et compétences.
Afin de combler ces manques, ANJE organise régulièrement des rencontres entre entrepreneurs et n’hésite pas à apporter son réseau de contact, de partenaires. Au-delà des quartiers, les entrepreneurs développent leur réseau professionnel. Ils augmentent ainsi les chances de pérenniser leurs entreprises.

B - Urgence dans les quartiers populaires
Les inégalités économiques et sociales se sont inscrites dans l'espace de la ville. Les groupes sociaux défavorisés se concentrent dans certains quartiers : les zones urbaines sensibles (ZUS).

B.1.1 - Les zones urbaines sensibles (ZUS)
« Les zones urbaines sensibles1 (ZUS) sont caractérisées par la présence de grands ensembles ou de quartiers d'habitat dégradé et par un déséquilibre accentué entre l'habitat et l'emploi.

Elles comprennent les zones de revitalisation urbaine (ZRU), qui sont confrontées à des difficultés particulières, appréciées en fonction de leur situation dans l'agglomération, de leurs caractéristiques économiques et commerciales et d'un indice synthétique, tenant compte du nombre d'habitants du quartier, du taux de chômage, de la proportion de jeunes de moins de 25 ans, de la proportion de personnes sorties du système scolaire sans diplôme et du potentiel fiscal des communes intéressées » (art. 2)(4).

Deux décrets ont dressé la liste des ZUS, au nombre de 750 (716 en métropole, dont 9 quartiers de Paris et 34 dans les départements d'outre-mer (DOM)), et celle des ZRU, au nombre de 410 (dont 396 en métropole).

B.1.2 - l’entrepreneuriat : un élément de réponse à cette situation ?
Le déterminisme social, tel que l’énonce le sociologue Bourdieu, veut qu’un enfant d’ouvrier ait de très grandes chances de devenir ouvrier.

Nous souhaitons sortir de l’analyse sociologique pour enfin considérer les enfants des quartiers, les enfants de la diversité, les enfants de la France comme des ressources essentielles de l’économie de notre pays.

L’économie repose sur la capacité des hommes à créer et inventer de nouvelles sources de valeur ajoutée et donc d'entreprises. En cela l'entrepreneuriat est un sujet qui concerne l'ensemble des composantes de la société française. Les quartiers populaires ne sont pas en reste sur cette question, ils sont même de véritables réservoirs de talents et d'idées. Une étude menée par l'ADIE démontre que le désir de création d'entreprise est deux fois plus important dans nos quartiers populaires et que paradoxalement c’est là où l’on passe deux fois moins à l’acte.

Nous pensons que l’entrepreneuriat permet aux jeunes issus des quartiers populaires d’appréhender le monde autrement, loin du fatalisme et plus proches de la réalisation de leurs rêves. La capacité à analyser son environnement et à y saisir une opportunité est au centre de la démarche entrepreneuriale. Cette logique s’élargie naturellement pour ces jeunes à l’ensemble des pans de leur vie.

Pour créer de la valeur, il faut être en mesure d'être à l'écoute de son environnement, être attentif, faire un effort d'analyse et d'adaptation pour pouvoir y répondre.

L’entrepreneuriat est un processus dont les vertus sont l’acquisition d’un statut valorisant, d'une intégration sociale, dont l’un des résultats est l'ascension sociale.

Afin d’aider les jeunes, en particulier ceux issus de ces zones urbaines sensibles, dont on vient de faire le portrait, à entreprendre.

        

  Infos...

Découvrez le dernier livre
d'Aziz SENNI sur la création d'entreprise...


Les bénéfices seront entièrement reversés à l'ANJE. Commandez-le livre "Monte ton BiZ"!


Retrouvez l'association des jeunes entrepreneurs...

 
Président fondateur : Abdel Basset ZITOUNI - Téléphone : 01.30.94.34.03 - 06.45.58.35.52 - Contactez-moi par courriel
ANJE - Association Nationale des Jeunes Entrepreneurs * 2010 - Reproductions interdites - Création de sites Internet - S-Sens